Pronostic quinté gratuit du 21/08/2022

DEAUVILLE - Darley Prix des Greniers à Sel (PLAT - 2000m | R1 - C3)


Abonnement mensuel à 70.000 FCFA/ 107 Euro

Pronostic Premium en 3 chevaux (Couplés/Jumelés/Trio) et 6 chevaux (Quarté/Quinté+). L'indice de rentabilité des pronostics à 100%.
Presque tous les jours nous faisons des Heureux gagnants. Contacter notre service clientèle pour tout besoin abonnement au 0022676149355 (Appel/SMS/WhatsApp). Pas de regrêt !

Contact du service clientèle: 0022676149355 (Appel/SMS/WhatsApp)

1 -     ELECTRON LIBRE

Rompu à ce genre de confrontations, ce fils de Camelot dispute ici le 33e Quinté+ de sa carrière. Ses deux dernières courses avaient lieu sur des distances trop longues pour lui. Troisième d’un Quinté+ sur 2.000 mètres le 27 juin, il a largement les moyens de se réhabiliter.

L’AVIS DU REPORTER :

« Huitième de l’événement de dimanche dernier, Electron Libre (1) a bien accéléré dans la phase finale ce jour-là. Ce pensionnaire de Christophe Escuder retrouve les 2.000 mètres, distance sur laquelle il a remporté ses deux Quinté+. Il a assurément un bon rôle à jouer. »

2 -     BAIKAL

Arrêté entre avril 2021 et février 2022, période durant laquelle il a été castré, ce bon finisseur a désormais retrouvé son top niveau. En dernier lieu, sur le sable, il a bien mieux couru que ne l’indique le classement brut (10e). Belle chance théorique.

DAMIEN DE WATRIGANT, ENTRAÎNEUR :

« Avec son mauvais numéro dans les stalles, Baikal (2) s’est retrouvé loin dans une épreuve sans rythme la dernière fois. Comme il est resté sur place à Deauville, il est extra, encore mieux qu’en dernier lieu. Il a tiré un bon numéro de corde et doit être racheté, même s’il a moins de marge au poids désormais. »

3 -     OUT OF TIME

Lauréat de Groupe 2 dans sa jeunesse, ce cheval italien a rejoint l’Hexagone en début d’année. Il a perdu de sa superbe et n’a pu se distinguer en dernier lieu, dans une course à conditions testerine. Comme il découvre la distance de surcroît, d’autres protagonistes lui sont préférables.

SIMONE BROGI, ENTRAÎNEUR :

« Après avoir débuté victorieusement en France, Out Of Time (3) n’a pas trop répété à l’occasion d’engagements un peu plus compliqués. Cet ancien bon cheval italien doit nous montrer qu’il est compétitif en 39 de valeur, mais j’ai un petit doute sur sa maniabilité. Un assouplissement des terrains serait à son avantage. »

4 -     HAVE DANCER

Bien plus à l’aise sur les pistes profondes, ce fils de Le Havre manque de perçant ces derniers temps. Il n’aura toujours pas son terrain ce dimanche, mais le handicapeur a consenti un geste en le délestant d’une livre. Une place est envisageable.

MARIAN-FALK WEISSMEIER, ENTRAÎNEUR :

« Have Dancer (4) a trouvé une surface trop légère la dernière fois. Il a vraiment besoin de terrain souple et j’espère qu’il va pleuvoir d’ici à dimanche. Si tel est le cas, il est capable de jouer un bon rôle car il montre une belle forme au travail. »

5 -     SHAMSABAD

Après une traversée du désert, ce représentant de Bryan Lynam a désormais retrouvé une valeur handicap intéressante. Remarqué dans l’événement du 27 juin à Lyon-Parilly, il ne devrait plus tarder à renouer avec le succès. Première chance.

DIDER PROD’HOMME, ENTRAÎNEUR :

« En dernier lieu, à Saint-Cloud, Shamsabad (5) a simplement été battu par le cheval de classe du lot. Même s’il a dû mener la chasse derrière Alkuin, il s’est bien comporté jusqu’au bout. Il a bien récupéré de cette course. Il est désormais meilleur lorsqu’il attend. Il va dans tous les terrains et sachez qu’un rythme sélectif l’avantagerait. Il a son mot à dire pour une place. »

6 -     OMMEEL

Encore tout « neuf » à l’âge de 5 ans, cet élève d’Anastasia Wattel vient de tracer une superbe fin de course pour son deuxième parcours de remise en route. Même s’il aurait sans doute préféré une piste plus souple, il fait partie des candidats au succès.

L’AVIS DU REPORTER :

« D’une régularité de métronome, Ommeel (6) a toujours terminé dans les quatre premiers au cours de ses dix prestations. Pour sa deuxième course de l’année, ce pensionnaire d’Anastasia Wattel s’est bien comporté, tout en montrant qu’il demeurait perfectible. Descendu sur l’échelle des poids, il détient une belle chance théorique, surtout si la piste venait à s’assouplir. »

7 -     GARLINGARI

Ce placé de Groupe 1 n’a plus son lustre d’antan et vient d’ailleurs d’échouer dans l’événement du 1er août à Dieppe. Bien que délesté de trois livres, ce hongre de 11 ans aura probablement du mal à tirer son épingle du jeu.

CORINE BARANDE-BARBE, ENTRAÎNEUR :

« A Dieppe, Garlingari (7) s’est un peu contracté pendant le parcours. Il sera encore mieux sur la distance proposée dimanche. Il est très bien le matin et devient assez compétitif à cette valeur handicap. Plus il pleuvra, mieux ce sera pour lui. »

8 -     RUE DES IRLANDAIS

Régulièrement prise en note dans les gros handicaps, cette pensionnaire d’Henri-Alex Pantall se présente ici avec beaucoup de fraîcheur. Elle adore cette distance et n’a plus à faire ses preuves en valeur 36,5. Tout est réuni pour la voir s’illustrer.

HENRI-ALEX PANTALL, ENTRAÎNEUR :

« Rue des Irlandais (8) a été ménagée dans l’attente de terrains un peu plus souples. La pouliche a repris un peu de fraîcheur et montre une belle forme au travail. Elle peut manquer de compétition, mais semble apte à bien courir. »

9 -     RONALDO

Après trois accessits dans des Quinté+ sur gazon, ce sujet dur à l’effort nous a laissés sur notre faim sur le sable deauvillais. Il vaut un tel lot et sera avantagé par le bon terrain. A l’issue d’un parcours encombre, il a les moyens de se distinguer.

SASCHA SMRCZEK, ENTRAÎNEUR :

« Ronaldo (9) a tiré le numéro 7 dans les stalles de départ. Je préfère cette position plutôt que l’as à la corde comme en dernier lieu. Ce jour-là, il a été un peu malchanceux n’a finalement pas si mal couru que cela. Il n’aime pas les terrains souples et j’espère que la piste restera bonne. Il montre une belle forme le matin. Si tout se passe bien, il peut même gagner. »

10 -     ESTOPPEL

Invaincue depuis son arrivée dans l’effectif d’Edouard Montfort, cette pouliche irlandaise vient de laisser le bon Momarasa à six longueurs sur l’hippodrome des Sables-d’Olonne. Elle débute dans les handicaps, mais ses limites sont inconnues. Un coup de poker.

EDOUARD MONFORT, ENTRAÎNEUR :

« Depuis son achat, Estoppel (10) s’est imposée à trois reprises dans de petites courses. Elle progresse sortie après sortie. Je pense qu’elle est compétitive à cette valeur, sans pour autant avoir beaucoup de marge. Elle a déjà couru dans des lots touffus en Irlande, mais passe un test face à des chevaux confirmés dans les Quinté+. Elle est assez simple à monter et devrait bien tenir sa partie. Si elle n’est pas loin des animateurs à l’entrée de la ligne droite, elle peut faire un bon « bout ». »

11 -     EN OR

Depuis la surcharge de trois kilos encourue suite à son succès dans le Quinté+ du 17 mai, ce protégé de Freddy Head a du mal à briller dans les handicaps. Notons toutefois qu’il est régulièrement appuyé au betting. Pour les amateurs d’outsiders.

FREDDY HEAD, ENTRAÎNEUR :

« En Or (11) vient de très mal courir à Chantilly. Je le munis d’œillères cette fois, afin qu’il soit concentré sur son travail. Il a l’air bien le matin sur les pistes de Deauville, mais ce numéro 15 dans les stalles n’est pas un avantage. S’il réalise sa meilleure valeur, il a une chance ici. J’en attends une bonne course. »

12 -     TRABUCO

En dernier lieu, ce fils d’Intello a trouvé le temps long sur 2.400 mètres. Il a montré sa compétitivité dans les gros handicaps, mais aurait été plus compétitif face à ses contemporains. Mal placé dans les stalles, il viendra seulement dans un second choix.

GRÉGOIRE LEENDERS, ENTRAÎNEUR :

« Trabuco (12) était dans un jour sans la dernière fois. D’habitude très tonique, il était mou dès la sortie des stalles. Cela dit, il n’a pas terminé loin. Comme il avait peut-être un peu trop travaillé avant cette dernière course, il a repris un peu de fraîcheur. Il me paraît en belle forme et j’en attends un bon comportement. Sachez que l’arrivée de la pluie l’arrangerait fortement. »

13 -     MY KURKUM

Placé de deux gros handicaps à l’âge de 3 ans, ce fils de Dariyan aborde ici une distance aussi longue pour la première fois de sa carrière. Sa forme est sûre et il est capable d’animer les débats. Sans en faire une priorité, il convient de ne pas l’écarter totalement.

EOGHAN O’NEILL, ENTRAÎNEUR :

« La dernière fois, le terrain était trop léger pour My Kurkum (13). Comme il a gagné sur 1.800 mètres à Saint-Malo, cette distance de 2.000 mètres ne m’inquiète pas. Il s’est montré un peu frais ces derniers jours à l’entraînement, mais il revient bien, tant sur le plan physique que mental. Avec cette valeur handicap, ce cheval qui aime galoper avec les chevaux de tête possède une bonne chance. »

14 -     COGOLIN

Plus performant en deuxième épreuve, ce hongre a échoué à l’occasion de ses trois essais dans les Quinté+. Force est de constater que sa marge de manœuvre est inexistante en valeur 34. Sa tâche ne s’annonce pas facile.

MYRIAM BOLLACK-BADEL, ENTRAÎNEUR :

« A Dieppe, Cogolin (14) a énormément tiré durant le parcours. Il n’a pas réussi à se détendre sur un terrain léger, lui qui est mieux en souple. Lorsqu’il n’est pas contrarié pendant le parcours et qu’il arrive à se relâcher, il possède une belle pointe de vitesse. A l’issue de bonnes circonstances de course, il peut terminer dans le Quinté+. »

15 -     LETTY'S MARVEL

Auteur d’un superbe rush final dans le Handicap d’Eté, ce représentant de Gilles Barbarin n’a absolument pas démérité en dernier lieu, dans un Quinté+ un peu plus huppé. Au terme d’un parcours fluide, il peut donner chaud aux principaux favoris.

L’AVIS DU REPORTER :

« Bien connu à ce niveau de compétition, Letty’s Marvel (15) a terminé aux portes du Quinté+ la dernière fois à Dieppe, après avoir longtemps lutté pour une place. Probablement plus à l’aise sur cette distance et sur ce tracé, il a son mot à dire à ce poids. »