Pronostic quinté gratuit du 31/08/2022

COMPIEGNE - Prix des Hauts-de-France (PLAT - 1600m | R1 - C1)


Abonnement mensuel à 70.000 FCFA/ 107 Euro

Pronostic Premium en 3 chevaux (Couplés/Jumelés/Trio) et 6 chevaux (Quarté/Quinté+). L'indice de rentabilité des pronostics à 100%.
Presque tous les jours nous faisons des Heureux gagnants. Contacter notre service clientèle pour tout besoin abonnement au 0022676149355 (Appel/SMS/WhatsApp). Pas de regrêt !

Contact du service clientèle: 0022676149355 (Appel/SMS/WhatsApp)
INFORMATIONS SUR LE QUINTE DU JOUR

1 -     NOW WE KNOW

Ce fils de Kendargent n’a pu bénéficier du bon wagon dans le Grand Handicap de Deauville, dont il était le tenant du titre. Il manque de références à Compiègne, mais possède la pointure d’un tel gros handicap en valeur 42,5. Une affaire d’impression.

NICOLAS CLÉMENT, ENTRAÎNEUR :

« Now We Know (1) s'est retrouvé dans le mauvais wagon à Deauville, dans une configuration de course particulière. Il est resté très bien depuis. J'espère le voir bien faire. »

2 -     BILLABONG CAT

Pour la cinquième fois de sa carrière, ce hongre a changé d’entraîneur après sa dernière tentative à réclamer. Ses dernières prestations sont meilleures que ne l’indiquent les classements bruts, mais sa marge de manœuvre est inexistante à cette valeur. Simple outsider.

EDOUARD MONFORT, ENTRAÎNEUR :

« J'ai réclamé Billabong Cat (2) à Vichy car c'est un cheval que je suivais depuis un moment. Il me plaît le matin et je lui ai laissé de la fraîcheur volontairement. Il n'a pas de marge dans les handicaps, mais le profil de Compiègne devrait l'avantager. Sachez qu'il sera monté plus près qu'à l'accoutumée. »

3 -     THE CHARMER

Pénalisé de quatre kilos suite à son succès dans l’événement du 12 juin, ce protégé de Mikel Delzangles n’a absolument pas démérité en dernier lieu, d’autant plus qu’il s’est déferré. Même s’il n’a plus de marge au poids, il mérite un certain crédit.

MIKEL DELZANGLES, ENTRAÎNEUR :

« Il faut oublier la dernière course de The Charmer (3). Il découvrait la ligne droite et s’est déferré. Il a repris un peu de fraîcheur depuis. Sa place est à l'arrivée. »

4 -     MAMA IMELDA

Transformée depuis qu’elle a rejoint l’effectif de Manon Scandella-Lacaille, cette fille de Buratino reste sur trois succès de rang dans les handicaps. Sa tâche se complique avec 23 livres de plus, mais ses limites sont difficiles à cerner.

MANON SCANDELLA-LACAILLE, ENTRAÎNEUR :

« Mama Imelda (4) est restée très bien. Elle a gagné facilement lors de ses trois dernières sorties, c’est pourquoi je tente à ce niveau. Le fait que ce soit une 4 ans face à des chevaux d'âge ne m'inquiète pas cat elle a un bon mental. Elle va encore donner le meilleur d’elle-même. Tous les feux sont au vert. »

5 -     ASCOT ANGEL

Après plus de deux mois d’absence, ce représentant de Didier Bouquil s’est fort bien comporté le jour de sa rentrée (6e). Indifférent à l’état du terrain, il débute à Compiègne avec de légitimes prétentions. Placé en puissance.

SIMON PLANQUE, JOCKEY :

« Je n'étais pas associé à Ascot Angel (5) lors de sa semi-rentrée à Deauville, mais il a fourni un bon effort à la fin. Il est régulier et a hérité d’un bon numéro dans les stalles. Il devrait de nouveau bien faire. »

6 -     MASTERBOY

Lauréat d’un Quinté+ cagnois en début d’année, ce pensionnaire d’Anastasia Wattel évoluait hors distance le jour de sa rentrée. Il sera plus à l’aise sur le mile, mais la piste pourrait s’avérer insuffisamment souple pour ses aptitudes. Du pour et du contre.

ANASTASIA WATTEL, ENTRAÎNEUR :

« Il ne faut pas prendre au pied de la lettre la dernière performance de Masterboy (6). Il effectuait une rentrée sur une distance trop courte pour ses aptitudes. Il est monté en condition sur cette course. Les 1.600 mètres de Compiègne seront peut-être un peu trop long, mais il est en forme. Nous avons fait l'impasse sur le meeting de Deauville afin de trouver un terrain souple à Compiègne. »

7 -     ROYAL ROBBINS

Ce poulain tardif progresse constamment depuis ses premiers pas en début d’année. Quatrième du Quinté+ du 31 mai, il vient de remporter une deuxième épreuve avec une réelle autorité sur la ligne droite deauvillaise. Malgré les trois kilos de surcharge, il s’annonce redoutable.

JÉRÔME REYNIER, ENTRAÎNEUR :

« Royal Robbins (7) ne se livre jamais à 100%. Il vient d'être pénalisé et j'espère qu'il a encore un peu de marge. C'est un cheval de bon terrain. Sachez qu’il est resté en bonne forme. On tente le coup. »

8 -     JUST IN LOVE

Largement dominée à l’occasion de ses deux essais dans les Quinté+, cette fille de Dabirsim n’a pas encore montré qu’elle pouvait rivaliser à ce niveau. Meilleure en terrain profond ou sur PSF, elle aura certainement du mal à se distinguer.

HUGO BESNIER, JOCKEY :

« Just In Love (8) a mal couru en dernier lieu à Deauville, mais la découverte d'un parcours en ligne droite en est peut-être la cause. J'en attends un rachat, d'autant plus qu'elle a été baissée sur l'échelle des valeurs. Sachez qu’une piste souple servirait ses intérêts. »

9 -     COME SAY HI

Après plus de deux mois d’absence, ce lauréat de Quinté+ s’est honorablement comporté pour ses deux courses de remise en jambes. Cela dit, sa marge de manœuvre est inexistante et il a hérité de la corde 16. Pour les amateurs d’outsiders.

MARKUS NIGGE, ENTRAÎNEUR :

« Come Say Hi (9) est en forme, mais j'aurais préféré un terrain plus souple ainsi qu'un meilleur numéro de corde. Je suis mitigé. »

10 -     OMMEEL

Après deux excellentes courses de remise en jambes, ce fils de Le Havre a été déclaré non-partant dans l’événement du 21 août. Il n’a jamais couru sur aussi court, mais possède largement la pointure d’une telle épreuve. Sa chance théorique saute aux yeux.

ANASTASIA WATTEL, ENTRAÎNEUR :

« Ommeel (10) est en bonne forme. Il n'a jamais été vu sur une distance aussi courte, mais ça ne va pas le déranger. Grégory Benoist lui est associé car il est un peu plus délicat à monter que mon autre pensionnaire Masterboy (6). Tous les deux préfèrent le terrain souple. »

11 -     AUTUMN TWILIGHT

Ce poulain vite sur jambes n’a jamais pu se distinguer dans les handicaps à une valeur supérieure à 34,5. Ce mercredi, il se présente en 36,5. Dominé pour son seul essai sur ce parcours, il sera uniquement envisagé dans un second choix.

ALESSANDRO BOTTI, ENTRAÎNEUR :

« Autumn Twilight (11) s’est bien comporté en dernier lieu, à Vichy, pour sa première tentative sous mon entraînement. Je le trouve mieux le matin. J'espère le voir finir dans les cinq premiers. »

12 -     HOOTTON

Globalement décevant après un excellent début d’année de 4 ans, ce représentant de l’Ecurie Normandy Spirit n’a plus été revu depuis le 5 avril. Il vaut un tel lot, mais risque de manquer de rythme face à des concurrents très affûtés. A revoir.

L’AVIS DU REPORTER :

« Absent depuis le 5 avril, Hootton (12) sera vu pour première fois sous la férule de Yann Barberot. Certes, il a été baissé d’une livre et a déjà réussi sur ce parcours, mais des rivaux plus affûtés risquent de lui barrer la route. Pour une autre fois. »

13 -     GOLDINO BELLO

Après une série de places à ce niveau, ce sujet dur à l’effort nous a laissés sur notre faim dans la deuxième épreuve du Grand Handicap de Deauville. Bien placé dans les stalles, il pourra appliquer sa tactique favorite, à savoir patienter près des animateurs. A racheter.

GAVIN HERNON, ENTRAÎNEUR :

« La dernière performance de Goldino Bello (13) est décevante. Je lui avais peut-être laissé trop de fraîcheur. Habituellement, il ne déçoit pas dans ce genre d’épreuve. J’en espère un rachat. »

14 -     TANTPISPOUREUX

Pris en valeur 46 il y a deux ans, ce protégé de Francis-Henri Graffard se produit désormais dans les handicaps en 36,5. Il n’a plus gagné depuis un an et demi, mais ses dernières prestations sont très encourageantes. A l’issue d’un bon parcours, sa place est à l’arrivée.

L’AVIS DU REPORTER :

« La compétitivité de Tantpispoureux (14) à cette valeur ne fait aucun doute. De plus, son seul essai sur ce parcours s’est soldé par un succès. A l'issue d'un bon déroulement de course, il devrait prendre une part active à l'arrivée. »

15 -     THE LAUREATE

Dominé pour ses deux essais à ce niveau, ce représentant d’Isabelle Corbani a tout à prouver dans les handicaps. Sa valeur a été nettement revue à la baisse, mais il n’a jamais couru sur le mile. Mal placé dans les stalles, il sera logiquement délaissé.

MAURICIO DELCHER SANCHEZ, ENTRAÎNEUR :

« The Laureate (15) vient de très mal courir à Deauville. Je mets cet échec sur le compte de l'état de la piste. Il sera mieux sur le gazon et la distance plus courte ne le contrariera pas. Même s’il a été délesté de trois livres, je suis dans l'expectative. »

16 -     TROBREIZH

Irréprochable depuis qu’il a rejoint l’effectif de Jane Soubagné, cet excellent finisseur n’a plus à faire ses preuves dans les gros handicaps. Très performant sur le mile et monté par l’inarrêtable Cristian Demuro, il a tout pour plaire.

L’AVIS DU REPORTER :

« Régulier à ce niveau, Trobreizh (16) sera cette fois monté par Cristian Demuro, qui marche sur l'eau actuellement. Performant sur le mile, ce fils de Goken reçoit en outre du poids de tous ses rivaux. Sa chance théorique est de premier ordre. »