Pronostic quinté du 24/09/2022

AUTEUIL - Prix Violon II (STEEPLE-CHASE - 4400m | R1 - C3)



===
Urgent: SOS PMU casse le Coût d'Abonnement pour les 10 prochains clients. Contactez nous dès maintenant au 0022676149366: Abonnement à seulement 36.000 Fcfa par mois.

=
Abonnement mensuel à 70.000 FCFA/ 107 Euro

Pronostic Premium en 3 chevaux (Couplés/Jumelés/Trio) et 6 chevaux (Quarté/Quinté+). L'indice de rentabilité des pronostics à 100%.
Presque tous les jours nous faisons des Heureux gagnants. Contacter notre service clientèle pour tout besoin abonnement au 0022676149355 (Appel/SMS/WhatsApp). Pas de regrêt !

Contact du service clientèle: 0022676149355 (Appel/SMS/WhatsApp)
INFORMATIONS SUR LE QUINTE DU JOUR

1 -     FANFARON SPECIAL

Vainqueur au printemps 2021 des Prix Lutteur III et du Président de la République, ce sujet de classe a connu des soucis de santé et n’a plus été revu depuis quinze mois. Très chargé pour sa rentrée, nous nous contenterons de le regarder courir.

PATRICE QUINTON, ENTRAÎNEUR :

« Fanfaron Spécial (1) a connu un souci physique, raison pour laquelle il est absent depuis juin 2021. Pour sa rentrée, il portera 74 kilos mais n’a pas le choix des engagements. Il faut juste le regarder courir car je le présente sans vraiment d’ambition. Il devrait monter en condition au fur et à mesure de l’automne. »

2 -     CAPTAIN SPEAKING

Troisième de la dernière édition du Prix du Président de la République, alors qu’il découvrait Auteuil, ce fils de Linda's Lad avait enchaîné en mai par un facile succès, sur ce parcours, dans le Prix Saint Sauveur. Absent depuis, il sera revu ici avec un vif intérêt.

NICK LITTMODEN, ENTRAÎNEUR :

« Captain Speaking (2) a repris le chemin de l’entraînement en juillet et est en très bonne forme. Il a très bien travaillé mardi. Je suis content de lui. Il adore Auteuil et apprécie lorsque le terrain n’est pas trop ferme. Sa tâche est plus compliquée désormais à ce poids, mais j’en attends une très bonne course ce samedi. »

3 -     AVEL DE KERBARH

Après cinq mois d’absence, ce pensionnaire d’Anne-Sophie Pacault vient d’effectuer une rentrée nécessaire en haies dans le Prix Jean Bart. Vainqueur en mars du Prix Lutteur III sur ce parcours, il est susceptible d’accuser ici des progrès.

ANNE-SOPHIE PACAULT, ENTRAÎNEUR :

« Avel de Kerbarh (3) est beaucoup mieux sur le steeple que sur les haies et avait besoin lors de sa rentrée. Cette sortie lui a fait du bien. Il sera plus à son affaire lorsque les terrains s’alourdiront. Il est un peu chargé, mais j’espère une bonne prestation de sa part. »

4 -     MALBEC DU MATHAN

Lauréat en octobre dernier du Prix Robert Bates sur ce parcours, avant de tomber dans le Prix Maurice Gillois (Gr1), ce fils de Turgeon vient d’effectuer une bonne rentrée sur les haies de Dax. Sur sa lancée, il devrait encore bien tenir sa partie.

L’AVIS DU REPORTER :

« Lauréat à Auteuil l’automne dernier, Malbec du Mathan (4) avait ensuite chuté dans le Prix Maurice Gillois, Groupe 1, alors qu’il n’avait pas dit son dernier mot. Troisième lors de sa rentrée sur les haies, il a probablement progressé là-dessus et est à surveiller de près. »

5 -     HITECH

Seulement vu deux fois à Auteuil depuis le début de sa carrière, ce fils de Balko n’a plus couru depuis sa chute du 3 janvier dernier à Pau dans le Prix Bernard de Dufau. Présentée par l’habile Daniela Mele, il reste à surveiller d’emblée.

DANIELA MELE, ENTRAÎNEUR :

« Hitech (5) effectue une grosse rentrée et a besoin de compétition. Ce cheval à grande action devrait passer un bon hiver à Auteuil mais aura besoin de se remettre dans le bain, je pense. Il sera encore mieux avec l’assouplissement des pistes. S’il prenait une place, je serais ravie. »

6 -     GAI LURON

Plutôt régulier dans l’ensemble, ce pensionnaire de Nicolas de Lagenest est absent depuis sa cinquième place du 30 avril dans le Prix Karcimont. Il retrouve ici le même parcours et pourra intéresser les amateurs de cotes spéculatives.

NICOLAS DE LAGENESTE, ENTRAÎNEUR :

« Gai Luron (6) reste sur sa cinquième place du mois d’avril à Auteuil. Il était vraiment au top ce jour-là et ne pouvait pas faire mieux. Ici, il est apte à faire sa rentrée, mais n’est pas à 100 %. Adepte des terrains souples, il a été gardé pour l’automne. Il n’a pas de marge au poids, lui qui a été sanctionné par les handicapeurs pour avoir gagné deux steeples provinciaux. Il n’a rien d’autres à courir et visera une petite place. »

7 -     FOU DELICE

Absent depuis dix-sept mois et son échec dans le Prix du Président de la République, ce pensionnaire de François Nicolle a déjà triomphé à deux reprises sur ce parcours. Même s’il n’est sans doute pas encore au top de sa forme, on ne peut négliger sa candidature.

FRANÇOIS NICOLLE, ENTRAÎNEUR :

« Absent depuis avril 2021, Fou Délice (7) n’a pas le gaz et n’est pas prêt pour cette confrontation. »

8 -     ESPOIR ROYAL

Dauphin de Starko (10) en avril dans le Prix Karcimont, ce fils de Martaline n’a plus été revu depuis sa victoire du 22 juin dernier, sur ce parcours, dans le Prix Chinco. Pour sa rentrée, il va devoir composer ici avec une pénalisation de 3 kilos. À voir.

MARCEL ROLLAND, ENTRAÎNEUR :

« Après sa victoire d’Auteuil en juin, Espoir Royal (8) s’est reposé un mois et demi chez son éleveur, ce qui lui a donné du moral. Il a repris l’entraînement il y a un bon mois seulement. Il est un peu avancé en condition mais aura peut-être besoin de cette course pour retrouver sa plénitude. Il aime venir sur les autres et sera monté en position d’attente pour cette rentrée. Si le terrain n’est pas trop lourd, il peut fournir une bonne performance, mais il n’est pas très bien placé au poids depuis son succès. »

9 -     ZUREKIN

Nouveau venu dans les box de Louisa Carberry, ce fils de Martaline a jusqu’ici obtenu ses meilleurs titres en haies. Absent depuis le 18 mai, il ne représente qu’un outsider pour sa reprise de contact avec la compétition.

LOUISA CARBERRY, ENTRAÎNEUR :

« Zurekin (9) est arrivé chez moi juste après le Grand Steeple du Lion-d’Angers. Il a eu un bon mois de vacances juste après. Il va bien et a assez de travail mais je ne le connais pas beaucoup. Il commence à être un peu mieux placé en steeple désormais mais a signé de meilleures performances sur les haies. Il aime être monté à l’arrière. J’aimerai qu’il reprenne un peu de moral après avoir eu des combats face à l’élite. Ce sera un peu une découverte pour nous. »

10 -     STARKO

À 9 ans, ce fils de Balko ne compte que seize sorties publiques mais n’a jamais plus loin que cinquième. Vainqueur en avril du Prix Karcimont sur ce parcours, puis deuxième de Captain Speaking (2), un mois plus tard dans le Prix Saint Sauveur, il sera revu ici avec intérêt.

AUGUSTIN DE BOISBRUNET, ENTRAÎNEUR :

« Starko (10) fait sa rentrée mais a du travail derrière lui. Il sera encore mieux sur les 4.700 mètres du Prix Montgomery, mais si cet excellent sauteur peut gagner ce samedi, tant mieux. Facile à monter à l’avant, il est régulier et répète toutes ses courses. »

11 -     GUARDAMAR

Deuxième du Prix Cacao sur ce parcours en novembre, ce pensionnaire de Daniela Mele a conclu sa saison 2021 par une chute dans le Prix Jean Laumain. Pas revu depuis, sa tentative nous en dira plus sur son niveau de forme actuel.

DANIELA MELE, ENTRAÎNEUR :

« Guardamar (11) n’a plus revu un hippodrome depuis un long moment. Il est probablement en condition plus avancée qu’Hitech (5) mais il faut le voir courir. Ce cheval sympa n’est pas encore à 100 % mais, comme il connaît déjà bien Auteuil, il peut prendre une place. »

12 -     MOTU FAREONE

Seule femelle du lot, cette pensionnaire de David Cottin a connu une interruption de carrière de près de deux ans. Depuis son retour en avril, elle enchaîne les bons résultats et vient ainsi de confirmer son succès du 4 juillet dans un Quinté+ en prenant la quatrième place du Grand Steeple-Chase des Flandres de Waregem. Attention.

L’AVIS DU REPORTER :

« Arrêtée près de deux ans, Motu Fareone (12) a vite retrouvé ses sensations. Lauréate du Prix Maréchal Foch au printemps, elle a remporté son Quinté+ à Clairefontaine cet été. Depuis, elle a terminé quatrième du Grand Steeple-Chase des Flandres de Waregem, après avoir été gênée par une chute dans le dernier tournant. Elle a son mot à dire. »

13 -     ROVANTHUS

Pour son premier essai dans un Quinté+, ce hongre de 6 ans a fourni un bon effort final le 22 août à Clairefontaine pour s’emparer de la cinquième place. Sur la foi de cette performance, on ne peut négliger sa candidature.

SONIA DELAROCHE, ENTRAÎNEUR :

« Resté plus d’un an au repos après avoir eu une petite tendinite, Rovanthus (13) a bien gravi les échelons ces derniers mois. Il est en très bonne forme. Ce super sauteur sait s’économiser et possède une très belle pointe de vitesse. Dans le Grand Steeple de Clairefontaine, il a très bien fini. Le parcours des 4.400 mètres d’Auteuil devrait lui aller comme un gant. Si tout se passe bien, il peut terminer dans le Quinté+. »

14 -     GOOAAAL

Auteur d’une réapparition assez décevante ici même le 6 septembre, ce pensionnaire de Gabriel Leenders s’était en revanche illustré au mois de mars en se classant deuxième d’Avel de Kerbarh (3) dans le Prix Lutteur III. Rachat possible.

GABRIEL LEENDERS, ENTRAÎNEUR :

« La dernière fois, Gooaaal (14) était très énervé avant la course, ce qui ne lui arrive jamais. Il a l’air de mieux en mieux et a vraiment progressé. Il a déjà montré ce dont il était capable à ce niveau. Pour moi, sa place est à l’arrivée. »

15 -     RAFFLES CLASSIC

Quatrième pour son premier essai dans un Quinté+ le 22 août à Clairefontaine, ce pensionnaire de Dominique Bressou va découvrir ici le steeple d’Auteuil. Muni d’œillères comme lors de son ultime tentative et bien placé en bas de tableau, il peut frapper un grand coup.

DOMINIQUE BRESSOU, ENTRAÎNEUR :

« Raffles Classic (15) vient de bien courir à Clairefontaine mais, comme il est gaucher, il a fait un peu de chemin en dehors. Il sera beaucoup mieux sur la butte Mortemart. Comme il va découvrir le steeple d’Auteuil, il peut éventuellement faire des efforts superflus. J’aurais préféré du terrain lourd et le voir d’abord en deuxième épreuve, mais je le pense capable de gagner une telle épreuve à l’avenir. »

16 -     ECOUTE EN TETE

Absent depuis sa troisième place du 22 juin sur ce parcours derrière Espoir Royal (8), ce sujet régulier fait toutes ses courses. Il aurait sans doute été plus dangereux en seconde épreuve mais n’est pas hors d’affaires pour une place en bout de combinaison.

PHILIPPE PELTIER, ENTRAÎNEUR :

« Absent depuis juin, Ecoute En Tête (16) est avancé dans son travail, mais j’aurais préféré qu’il participe à la deuxième épreuve de ce handicap. Ce bon sauteur régulier est assez facile à monter. Sous ce poids, une cinquième, voire une quatrième place, semble dans ses cordes. »