Pronostic quinté gratuit du 02/09/2022

VINCENNES - Prix Diotima (ATTELE - Autostart - 2100m | R1 - C3)


Abonnement mensuel à 70.000 FCFA/ 107 Euro

Pronostic Premium en 3 chevaux (Couplés/Jumelés/Trio) et 6 chevaux (Quarté/Quinté+). L'indice de rentabilité des pronostics à 100%.
Presque tous les jours nous faisons des Heureux gagnants. Contacter notre service clientèle pour tout besoin abonnement au 0022676149355 (Appel/SMS/WhatsApp). Pas de regrêt !

Contact du service clientèle: 0022676149355 (Appel/SMS/WhatsApp)
INFORMATIONS SUR LE QUINTE DU JOUR

1 -     EXPEDITIOUS

Ce fils de Prodigious donne toujours le meilleur de lui-même, mais ne détient aucune marge à ce niveau. Ce numéro un lui permettra de « raser les murs » et préserver sa bonne pointe de vitesse finale. Une place est dans ses cordes.

PIERRE-EMMANUEL MARY, ENTRAÎNEUR :

« Expeditious (1) est un chic cheval. Il n’a pas de marge mais se donne toujours à fond. Il possède une belle pointe de vitesse, mais il faut absolument le préserver pendant la course. Il est bien placé derrière la voiture. S’il bénéficie d’un bon parcours, il peut finir dans la bonne combinaison du Quinté+. »

2 -     EL FUEGO

Après une absence de quasiment huit mois, ce lauréat de Quinté+ a rapidement retrouvé la plénitude de ses moyens. Il n’a aucune référence à Vincennes, mais son mentor affiche une belle confiance. A retenir en bon rang.

BENJAMIN GOETZ, ENTRAÎNEUR :

« Après des ennuis de santé, El Fuego (2) retrouve progressivement son meilleur niveau. Il découvre un engagement favorable et a hérité d’un bon numéro qui lui permettra de patienter dans le groupe de tête. Avec un bon déroulement de course, il a sa place à l’arrivée. »

3 -     FEELING DU NOYER

Ce compétiteur très sérieux a montré ses limites et n’a plus goûté aux joies du succès depuis plus d’un an. Néanmoins, il a rarement déçu sur les parcours de vitesse et se retrouve bien placé derrière les ailes de l’autostart. Pour la quatrième ou cinquième place.

SYLVAIN ROGER, ENTRAÎNEUR :

« Feeling du Noyer (3) est un véritable métronome. Ce numéro est intéressant car il doit impérativement courir caché. Il tourne mieux à gauche que par le passé. Il est resté en forme. A l’issue d’un bon parcours, il peut terminer dans les cinq premiers. »

4 -     FILOU DU BERGER

Depuis sa deuxième place dans l’étape du Trophée Vert au Touquet, le 26 juin, ce fils d’Echo se montre assez décevant. De plus, nous aurions préféré le voir totalement déferré. D’autres protagonistes lui sont préférables.

JOËL VAN EECKHAUTE, ENTRAÎNEUR :

« Filou du Berger (4) a réalisé un bon été. Il n’a pas été spécialement chanceux le 19 août à Cabourg. Ensuite, il a signé une bonne performance à Ecommoy, car ce n’est jamais simple de rendre la distance. Il découvre un engagement favorable et a hérité d’un très bon numéro. Il peut se placer. »

5 -     FLASH DE VELY

Cet élève de Sébastien Ernault vient de peaufiner sa condition à Cabourg en vue de cet engagement très favorable. Confirmé sur la grande piste de Vincennes, il a en outre hérité d’un excellent numéro. Il aborde ce rendez-vous sous de favorables auspices.

SÉBASTIEN ERNAULT, ENTRAÎNEUR ET DRIVER :

« C’est la course visée pour Flash de Vely (5). Le cheval est en forme et apprécie ce parcours. Il a hérité d’un numéro correct. Il est tributaire du parcours, mais aborde ce rendez-vous au top. J’y compte. »

6 -     FANAL DU GARDEN

Après un passage à vide, ce représentant de Laurent-Michel David a recouvré ses sensations, comme en attestent ses deux derniers résultats. Seul problème, il n’a jamais pu finir dans les cinq premiers en huit essais sur la grande piste de Vincennes. Du pour et du contre.

LAURENT-MICHEL DAVID , ENTRAÎNEUR ET DRIVER :

« Fanal du Garden (6) est en forme en ce moment. Sa récente performance aux Sables-d’Olonne est très bonne. Il est resté en belle condition et son numéro n’est pas dérangeant. Sans minimiser l’opposition, je trouve que le lot est dans ses cordes. Je pars confiant pour faire l’arrivée. »

7 -     FAR WEST DU RIB

Cet été, ce fils de Memphis du Rib a pris une probante deuxième place dans une épreuve bien composée à Enghien, sur un parcours de vitesse. Confirmé à Vincennes, bien engagé et déferré des postérieurs, il a beaucoup d’atouts dans son jeu.

JOËL HALLAIS, ENTRAÎNEUR :

« Far West du Rib (7) reste une très belle prestation au Mont-Saint-Michel. Il sera plaqué des antérieurs cette fois. Il s’est déjà bien comporté sur ce parcours. Il faut le préserver pour qu’il puisse être compétitif. Une course rythmée ne sera pas un souci pour lui. Il peut prendre une place avec un bon déroulement de course. »

8 -     DEAR MONEY

Dans le Sud-Ouest, ce protégé de Nils Pacha prend régulièrement des places face à des compétiteurs de bonne qualité. Souvent malheureux lors de ses déplacements en région parisienne, il doit ici composer avec le 8. En fin de combinaison.

NILS PACHA, ENTRAÎNEUR ET DRIVER :

« Dernièrement, à Auch, Dear Money (8) a vraiment bien tenu sa partie dans un bon lot. On a eu du mal à le retrouver, mais c’est désormais chose faite. Son numéro en dehors m’ennuie car il risque d’être pris de vitesse en partant. S’il se fait bien ramener, je le pense capable de finir dans la combinaison gagnante du Quinté+. »

9 -     FEELING BOY

En début d’année, cet élève d’Yves Dreux s’est classé deuxième sur ce parcours, en s’intercalant entre deux compétiteurs de talent. Il possède pas mal de vitesse et semble en mesure de jouer un premier rôle, malgré son numéro en dehors.

YVES DREUX, ENTRAÎNEUR :

« Feeling Boy (9) fait toutes ses courses. C’est un cheval dur à l’effort. Il manque de vitesse, même s’il a déjà très bien fait sur ce parcours. Il reste capable de faire des bêtises. Son numéro en dehors est un handicap. Il va falloir compter sur un bon déroulement de course. »

10 -     FIGARO GEMA

Véritablement transformé depuis son arrivée dans l’effectif de Matthieu Varin, ce fils de Roc Meslois vient de pulvériser son record absolu sur les 2.725 mètres de Pornichet. Il semble en mesure de monter de catégorie avec bonheur.

MATTHIEU VARIN, ENTRAÎNEUR :

« Figaro Gema (10) est une super recrue. J’avoue qu’il m’étonne un peu. Il ne cesse de progresser. Sa dernière course est vraiment bonne. Il monte de catégorie, mais ses dernières valeurs lui permettent d’envisager un bon classement. Lorsqu’il peut être préservé, il est capable de boucler les 400 derniers mètres sur un bon pied. »

11 -     FLAUBERT GEDE

Assez régulier en province dans des lots intéressants, ce représentant de Florence Dreux n’a pu se distinguer lors de ses quatre dernières incursions à Vincennes. Vu son aptitude aux tracés réduits, il ne doit tout de même pas être oublié dans une combinaison élargie.

ANTOINE LHÉRÉTÉ, ENTRAÎNEUR :

« Flaubert Gédé (11) a fait un bon été sur l’herbe. Il aime les parcours de vitesse et les courses rythmées. Il doit courir caché pour pouvoir placer sa pointe de vitesse. Avec un bon déroulement, j’espère le voir prendre une place dans ce Quinté+ assez ouvert. »

12 -     GIANT SHADOW

Assez régulier en Suède, ce protégé de Björn Goop n’a, en revanche, jamais convaincu dans l’Hexagone. Il découvre l’hippodrome de Vincennes et n’a plus été revu depuis l’hiver dernier. Ses ambitions seront limitées.

L’AVIS DU REPORTER :

« C’est une course de rentrée pour Giant Shadow (12). Il se présentera pieds nus d’entrée de jeu, mais semble nettement barré en pareille société. Malgré la présence de son mentor Björn Goop sur son sulky, il aura fort à faire. »

13 -     ONAS NOUGAT

Ce bien nommé fils de Chocolatier s’est imposé à deux reprises cette année dans de très bons lots. Performant sur les tracés réduits, il possède en outre de sérieuses références sur la grande piste de Vincennes. A l’issue d’un parcours sans encombre, sa place est à l’arrivée.

YANNICK DESMET, ENTRAINEUR :

« Onas Nougat (13) nous a un peu déçus en dernier lieu, mais il se présentait de façon rapprochée. Il avait repris de la fraîcheur après sa course du 20 juin et manquait peut-être de rythme. Il a bien travaillé et son pilote le connaît bien. Avec un bon déroulement de course, il est compétitif. »

14 -     FAKIR DE GESVRES

Lauréat l’hiver dernier à Vincennes à une cote astronomique, ce sujet intermittent ne cesse de décevoir depuis. Il compte trois succès sur ce parcours de vitesse, mais semble nettement barré en pareille société. Difficile d’y croire.

JOAO DAVID FERREIRA, ENTRAÎNEUR :

« Fakir de Gesvres (14) a rejoint mon écurie depuis peu de temps. Nous sommes encore en phase de réglages avec lui. La dernière fois, à Divonne, il a perdu du temps dans les virages, sûrement à cause du bonnet fermé. On va lui mettre les œillères descendantes, artifice avec lequel il a bien travaillé. Sur cette distance qu’il apprécie, il peut accrocher un petit lot. »