Pronostic quinté gratuit du 04/09/2022

VPARISLONGCHAMP - Prix des Grandes Carrières (PLAT - 1850m | R1 - C4)


Abonnement mensuel à 70.000 FCFA/ 107 Euro

Pronostic Premium en 3 chevaux (Couplés/Jumelés/Trio) et 6 chevaux (Quarté/Quinté+). L'indice de rentabilité des pronostics à 100%.
Presque tous les jours nous faisons des Heureux gagnants. Contacter notre service clientèle pour tout besoin abonnement au 0022676149355 (Appel/SMS/WhatsApp). Pas de regrêt !

Contact du service clientèle: 0022676149355 (Appel/SMS/WhatsApp)
INFORMATIONS SUR LE QUINTE DU JOUR

1 -     LINGERING DREAM

Pour ses débuts dans les gros handicaps, le 25 juillet à Tarbes, cette multiple placée de Listed a longtemps fait illusion pour le succès. Le raccourcissement de la distance ne devrait pas la contrarier. Sauf incident, elle ne sera pas loin de la vérité.

XAVIER THOMAS-DEMEAULTE, ENTRAÎNEUR :

« Lingering Dream (1) a bien couru à domicile pour ses débuts dans les handicaps. Elle a simplement été devancée par Il Decamerone, qui a depuis remporté la Copa de Oro à San Sebastian. Dimanche, on doit se déplacer, mais la jument se présente en bonne forme. »

2 -     NOTTINGHAM

Bonne quatrième de l’événement du 30 juin, sur ce parcours, cette pouliche dure à l’effort a ensuite remporté aisément le Prix de la Venus de Paris, la course clé. Elle a repris de la fraîcheur, mais sa tâche se complique avec sept livres de surcharge. Plutôt une place.

CORALIE PACAUT, JOCKEY :

« Nottingham (2) s’est imposée plaisamment dans le Quinté+ du 21 juillet sur ce parcours, ce qui lui a valu 3,5 kilos de pénalisation. Avec le 2 à la corde, je vais pouvoir la placer non loin des animatrices, comme la dernière fois. Un terrain assoupli serait un atout supplémentaire. »

3 -     CROHANNE

Troisième du Prix Cléopâtre (Gr.3) à 3 ans, cette protégée de Mario Baratti alterne le bon et le moins bon dans les courses à conditions. Sa valeur a été nettement revue à la baisse, si bien que son entourage la présente pour la première fois dans un handicap. Possible révélation.

MARIO BARATTI, ENTRAÎNEUR :

« Crohanne (3) a besoin d’un terrain bon souple. J’espère donc qu’il ne pleuvra pas trop. Cette bonne pouliche descend de catégorie. Même si elle ne va pas évoluer sur son parcours favori, je pars confiant. »

4 -     SASAKIA

Plaisante durant le premier semestre dans les courses à conditions, cette pouliche tardive a ensuite été dirigée vers les handicaps. Certes, elle n’a pu bénéficier de circonstances favorables lors de ses trois premiers essais à ce niveau, mais force est de constater qu’elle n’a aucune marge au poids.

L’AVIS DU REPORTER :

« Sasakia (4) a couru sur des distances bien plus longues ces dernières semaines. Elle s’est déjà placée dans un gros handicap en valeur 38, mais sa marge de manœuvre est inexistante. Si son habile mentor insiste à ce niveau, ce n’est tout de même pas sans raison. »

5 -     FRIVOLE

Cette sœur utérine de Fuse, deuxième de l’édition 2018 du Prix de Malleret (Gr.2), nous a quelque peu laissés sur notre faim après un excellent début de carrière. Bien placée au poids grâce aux cinq livres d’avantage accordées aux cadettes, elle peut signer des débuts fracassants dans les handicaps.

MAXIME GUYON, JOCKEY :

« Frivole (5) a déjà gagné sur les 1800 mètres de Compiègne. La distance de dimanche n’est donc pas un problème. Elle effectue ses débuts dans les handicaps en 40 de valeur. Il sera intéressant de la juger à ce niveau face aux seules femelles. »

6 -     PINK INTELLECTUAL

Dotée d’une bonne pointe de vitesse finale, cette fille d’Intello a fort bien tenu sa partie dans les deux principales courses de référence. Très à l’aise sur ce parcours et indifférente à l’état du terrain, elle s’annonce redoutable.

JEAN-PIERRE GAUVIN, ENTRAÎNEUR :

« Dans le Quinté+ du 21 juillet, sur ce parcours, Pink Intellectual (6) a bénéficié d’une bonne course pour se classer deuxième. Avec le 7 à la corde, nous espérons que cela se passera aussi bien, car elle n’a pas de marge. L’assouplissement du terrain serait un avantage. Elle a été gardée pour ce rendez-vous. »

7 -     FAYONA

Très dure à l’effort, cette protégée de Stéphane Gouyette s’est classée troisième des deux principales épreuves de référence. Elle aime galoper aux avant-postes et n’est pas tributaire du déroulement de course. Sa place est dans les cinq premières.

STÉPHANE GOUYETTE, ENTRAÎNEUR :

« Fayona (7) a repris de la fraîcheur durant le mois d’août. Elle a peut-être une livre ou un kilo de trop pour s’imposer à ce niveau. Je vais la munir d’œillères australiennes pour l’aider. Elle apprécie ce parcours et aborde ce rendez-vous en pleine possession de ses moyens. »

8 -     BEAUTIFUL ASPEN

Excellente deuxième de la course clé du 30 juin, face aux seules femelles, cette fille de Dabirsim a ensuite été dominée face aux mâles. Elle retrouve un lot à sa portée et dépend d’une écurie en grande forme. Sa chance théorique est de premier ordre.

ERIC LIBAUD, ENTRAÎNEUR :

« La dernière fois, sur une fibrée très collante qui ne lui plaît pas, Beautiful Aspen (8) a fait sa course (7e). Elle sera mieux sur ce parcours où elle s’était classée deuxième du Quinté+ du 30 juin. Face aux seules femelles, la difficulté est moindre. En bonne forme, elle a la pointure. »

9 -     MEXICAN DREAM

Meilleure que jamais, cette représentante de Lutz Bongen vient de fort bien tenir sa partie face aux mâles, prouvant ainsi qu’elle était compétitive en valeur 36. Au printemps, elle a déjà dominé plusieurs de ses adversaires du jour. A surveiller.

MARCUS NIGGE, ENTRAÎNEUR :

« Le 30 juin, Mexican Dream (9) a remporté une deuxième épreuve avec la manière. Dans le Quinté+, ce n’est pas forcément la même chose. Mais la pouliche est restée bien. Avec l’as à la corde et une piste bien souple, elle a sa place dans les cinq premières. »

10 -     ROBBIA

Encore toute neuve, cette élève de Francis-Henri Graffard dispute seulement la sixième course de sa carrière. Elle a certes été lourdement pénalisée suite à son dernier succès au Lion-d’Angers (+ 9 livres), mais elle dispose encore d’une marge de progression. Candidate au podium.

FRANCIS-HENRI GRAFFARD, ENTRAÎNEUR :

« Cet engagement est la suite logique du programme de Robbia (10) qui devrait apprécier l’assouplissement de la piste. Mais elle a été assommée par le handicapeur (+4,5 kilos, ndlr) après une petite victoire au Lion-d’Angers. Je suis dans l’expectative. »

11 -     QUEEN LADY

Lauréate à l’occasion de ses deux premières tentatives dans les handicaps, cette fille d’Helmet vient de montrer ses limites dans le Quinté+ du 31 juillet. Même si elle retrouve une distance plus en adéquation avec ses aptitudes, d’autres protagonistes lui sont préférables.

YANN LERNER, ENTRAÎNEUR :

« La dernière fois, Queen Lady (11) passait un test sur la distance de 2400 mètres, mais elle a coincé pour finir. Elle revient sur une distance idéale pour ses aptitudes. Le seul bémol sera son numéro de corde (le 15, ndlr). Ma jument est en belle condition et compétitive à cette valeur. »

12 -     DELIDA

Parfois tendue, cette représentante de l’Ecurie Griezmann n’a pu se distinguer au niveau Listed ces dernières semaines. Elle débute dans les handicaps à une valeur convenable, eu égard à ses « lignes ». Une possibilité parmi d’autres.

PHILIPPE DECOUZ, ENTRAÎNEUR :

« Delida (12) a besoin de temps entre les courses et je ne voulais pas non plus la courir à cause des fortes chaleurs. Il s’agit d’une pouliche un peu spéciale. Cela s’est mal passé la dernière fois et il vaut mieux la juger sur sa bonne prestation antérieure. Terrain et distance vont lui convenir. Je l’aime bien. »

13 -     ESTOPPEL

Brillante lauréate pour ses trois premiers essais dans l’Hexagone, cette pensionnaire d’Edouard Montfort a joué de malchance pour ses débuts dans les handicaps, le 21 août, face aux mâles. Délestée de trois livres, elle est certainement compétitive dans un tel lot. Bon outsider.

L’AVIS DU REPORTER :

« Venue d’Irlande, Estoppel (13) s’est rapidement acclimatée aux courses françaises. En dernier lieu, elle a réalisé des débuts corrects dans les handicaps. Sa valeur a été revue à la baisse et elle a hérité d’un bon numéro de corde. Une place peut lui échoir. »

14 -     ROLLEVILLE

Absente entre novembre 2021 et mai 2022, période durant laquelle elle a changé d’écurie, cette jument courageuse monte en puissance au fil des courses. Cela dit, force est de constater qu’elle n’a aucune marge de manœuvre en pareille société. En fin de combinaison.

HEDI GHABRI, ENTRAÎNEUR :

« Bien qu’enfermée au moment du démarrage dans le Quinté+ du 21 juillet, Rolleville (14) s’est bien comportée pour se classer cinquième. Comme elle a besoin d’un parcours caché pour se détendre, le 13 à la corde n’est pas idéal. Sachez qu’une piste bien souple servirait ses intérêts. Elle est en parfaite condition et compétitive à cette valeur. »

15 -     MISS TAKE

Pénalisée de quinze livres suite à ses deux succès du mois de juillet, cette fille de Pastorius est désormais prise à une valeur très élevée. Dominée dans une récente Listed allemande, elle aura fort à faire dans ce gros handicap de bonne facture.

ALIJCA KARKOSA, ENTRAÎNEUR :

« Remontée au poids, Miss Take (15) passe un test. La distance plus courte n’est pas un problème. Elle adore cette piste, mais le 14 à la corde est embêtant. Sachez qu’elle a bien récupéré de sa dernière course, où le tracé d’Hanovre ne lui a pas convenu. Elle a une chance. »

16 -     ITHAQUE

Cette protégée d’André Fabre est toujours maiden après cinq courses, mais a parfois laissé des impressions favorables dans des lots de bon aloi. Correctement traitée au poids pour ses débuts dans les handicaps, elle est capable de se révéler dans cette catégorie.

L’AVIS DU REPORTER :

« En débutant, Ithaque (16) avait conclu tout près de Place du Carrousel qui s’est depuis classée deuxième du Prix Saint-Alary (Gr.1). Cette pouliche d’André Fabre découvre ici les handicaps et la piste de Longchamp. Sur ses récentes sorties, elle s’annonce compétitive. »