Pronostic quinté gratuit du 07/09/2022

MESLAY-DU-MAINE - Grand National du Trot Paris-Turf (ATTELE - 2875m | R1 - C1)


Abonnement mensuel à 70.000 FCFA/ 107 Euro

Pronostic Premium en 3 chevaux (Couplés/Jumelés/Trio) et 6 chevaux (Quarté/Quinté+). L'indice de rentabilité des pronostics à 100%.
Presque tous les jours nous faisons des Heureux gagnants. Contacter notre service clientèle pour tout besoin abonnement au 0022676149355 (Appel/SMS/WhatsApp). Pas de regrêt !

Contact du service clientèle: 0022676149355 (Appel/SMS/WhatsApp)
INFORMATIONS SUR LE QUINTE DU JOUR

1 -     EVITA MADRIK

Désormais plus à l’aise sur les parcours de vitesse, cette protégée de Stéphane Meunier s’est distinguée à Enghien durant l’été. Ses deux essais sur ce parcours se sont soldés par des échecs, mais sa forme peut prévaloir. A retenir en bon rang.

STÉPHANE MEUNIER, ENTRAÎNEUR :

« Evita Madrik (1) a réalisé un très bon été à Enghien. Cette bonne droitière est restée en très belle forme. J’ai préparé cette course depuis un petit moment. Elle est bien engagée en tête. Je pars confiant pour les places. »

2 -     HARIBO DU LOISIR

Impressionnant dans le Prix du Perreux (Gr.3) durant le printemps, ce représentant de Jacques Cottel a désormais deux parcours dans les jambes après une période de repos. Capable d’animer les débats, il peut regarder ses aînés droit dans les yeux.

LÉO ABRIVARD, DRIVER :

« Haribo du Loisir (2) vient de courir à deux reprises avec ses fers. Il est barré dans sa génération, c’est pourquoi nous avons choisi cette étape du GNT au détriment du Critérium. Il est bien engagé en tête et la corde à droite ne sera pas un souci pour lui. Sage, il a une belle carte à jouer. »

3 -     EASTON OF MY LIFE

Au terme d’un parcours au millimètre, ce fils de Texas Charm est venu partager la victoire dans le Quinté+ du 26 août à Cabourg. Eric Raffin lui maintient sa confiance. Bien que dénué de marge, il a son mot à dire pour les places.

FRANÇOIS GIARD, ENTRAÎNEUR :

« J’ai longtemps hésité entre cette course et un engagement à Amiens pour Easton Of My Life (3). Ce pur droitier vient de montrer sa forme à Cabourg et Eric Raffin s’entend bien avec lui. Il est bien placé au premier échelon. Avec un bon déroulement de course, il a le droit de terminer quatrième ou cinquième. »

4 -     DAY DE BELLOUET

Cet adepte de la course en tête ne cesse de décevoir depuis le mois de mai. De plus, il sera seulement plaqué des quatre pieds, alors que ses meilleures prestations ont été enregistrées sans ses fers. Ses cadets lui semblent nettement supérieurs.

JULIEN CHEVREUX, ENTRAÎNEUR :

« Day de Bellouet (4) vient de me rassurer à Laval. Il a connu des petits soucis cet été et a mis du temps à revenir à son meilleur niveau. Il court de façon rapprochée, mais cela ne m’inquiète pas. Il va essayer d’aller de l’avant. Il a réussi à prendre la quatrième place de l’étape de Reims en employant cette tactique. Il a désormais besoin de confort, c’est pourquoi il sera seulement plaqué. Une petite place est envisageable. »

5 -     GUIDE MOI FORGAN

Ce placé de Groupe 1 au trot monté a connu de sérieux ennuis de santé. Pour sa réapparition après plus d’un an d’absence, il a tracé une plaisante ligne droite dans l’événement + du 12 août. Sur sa classe, il peut intégrer la bonne combinaison du Quinté+.

PASCAL CASTEL, ENTRAÎNEUR ET DRIVER :

« Guide Moi Forgan (5) vient de réaliser une très bonne course de rentrée à Cabourg. Il a bien récupéré. Avec ses problèmes de santé, je ne peux pas me permettre de le travailler trop fort. Il me semble en belle forme le matin. Ce cheval de classe peut prendre une place. »

6 -     FAREDGIO MENUET

Ce protégé de William Bigeon vient de peaufiner sa condition physique à Laval en vue de cet engagement en or, à moins de 2.000 € du recul. Il n’a jamais déçu à Meslay-du-Maine et s’entend parfaitement avec David Thomain. Bon point d’appui.

WILLIAM BIGEON, ENTRAÎNEUR :

« En dernier lieu, Faredgio Menuet (6) s’est plutôt bien comporté en étant ferré. Cette course l’a bien préparé pour ce Quinté+. Il est pratique et suit tous les trains. Il faut simplement lui masquer l’effort. Il lui faudra bénéficier d’un parcours idéal pour s’imposer, mais sa place est à l’arrivée. C’est une bonne base de jeu pour les turfistes. »

7 -     FULTON

Epoustouflant dans le Prix Camille Lepecq le 27 août, ce fils de Royal Dream entretient ici sa condition physique en vue du Prix Georges Dreux, programmé le 25 septembre à Vincennes. Même s’il n’est pas dénué de moyens à l’attelé, il aura fort à faire.

L’AVIS DU REPORTER :

« Fulton (7) vient de renouer avec le succès sous la selle. Il est plus performant dans cette spécialité et manque de maniabilité à l’attelé. Cette course lui permettra de maintenir sa condition physique en vue d’autres engagements plus favorables. Impasse conseillée. »

8 -     EIRE D'HELIOS

Cette brave jument a déjà participé à huit étapes et figure en tête du classement général avec 46 points. Sa marge de manœuvre est inexistante, mais sa dernière prestation à Pornichet est assez encourageante. Dans une combinaison élargie.

FRANÇOIS LAGADEUC, DRIVER :

« Eire d’Helios (8) ne rencontre pas une tâche facile au second échelon. C’est une chic jument, qui donne toujours son maximum. Elle aura besoin d’un bon parcours pour espérer intégrer la bonne combinaison du Quinté+. »

9 -     HEROS DE FLEUR

Lauréat de Groupe 2 sous la selle, cet élève de la famille Prat a croisé le fer avec des sujets de grande classe ces derniers temps. Il possède quelques moyens à l’attelé ainsi que de solides références à main droite. Il peut tenter les amateurs d’outsiders.

ALEXIS PRAT, DRIVER :

« Ces derniers temps, Héros de Fleur (9) a bien tenu sa partie dans des lots relevés. Il retrouve la corde à droite, qui est vraiment pour lui plaire. Il affiche une bonne forme le matin. J’espère le voir prendre une place. »

10 -     DREAMER DE CHENU

Après plus d’un an sous la férule de Jean-Michel Baudouin, ce fils de Timoko a retrouvé les boxes de Pierre Pellerot. Sa forme est douteuse, mais ses meilleures prestations lui confèrent une belle chance dans un tel lot. Le retenir ou non est une affaire d’impression.

PIERRE PELLEROT, ENTRAÎNEUR ET DRIVER :

« Dreamer de Chenu (10) est revenu à l’écurie depuis quelques semaines. Ce cheval froid a réalisé de bons exercices matinaux. Il a une belle course dans dix jours à Vincennes. Il a besoin de courir et je crains qu’il soit encore un peu juste ce mercredi. Il remplirait son contrat en glanant un petit chèque. »

11 -     FARRELL SEVEN

Ce pensionnaire de Jean-Michel Bazire a franchi un cap cet été et a fait forte impression samedi dernier à Vincennes. Invaincu corde à droite sans ses quatre fers, il ne sera pas loin de la vérité s’il a correctement récupéré.

L’AVIS DU REPORTER :

« Farrell Seven (11) est irrésistible à l’heure actuelle. Il court de façon rapprochée, mais ne semble pas avoir puisé dans ses réserves pour s’imposer samedi dernier. Il a déjà bien fait corde à droite. De nouveau piloté par Jean-Michel Bazire, il s’annonce redoutable. »

12 -     DOUCEUR DU CHENE

Cette bonne finisseuse a montré sa forme à Cagnes-sur-Mer, dans des lots intéressants. Elle s’entend bien avec Franck Nivard, mais doit impérativement courir battue pour donner sa pleine mesure. Avec un parcours au millimètre, sa place est dans les cinq premiers.

JULIEN LE MER, ENTRAÎNEUR :

« Douceur du Chêne (12) s’est très bien comportée lors de ses deux déplacements à Cagnes-sur-Mer. Elle a très bien récupéré et me donne entière satisfaction au travail. Rendre la distance n’est jamais simple, mais elle suit tous les trains et apprécie les profils à main droite. Avec un bon parcours, elle peut prendre une place. »

13 -     DJANGO DU BOCAGE

Troisième au classement général, à 18 points d’Eire d’Hélios (8), ce sujet dur à l’effort a repris de la fraîcheur durant l’été. Performant sur les anneaux à main droite, comme en atteste son accessit dans l’étape amiénoise, il peut engranger quelques points.

STÉPHANE MEUNIER, ENTRAINEUR :

« J’étais un peu déçu de la performance de Django du Bocage (13) dans l’étape de Cabourg, le 15 juillet. Il avait la gorge un peu sale, ce qui peut expliquer sa contre-performance. Même au second échelon, je le trouve plutôt bien engagé. Pieds nus, il peut prétendre à une petite place. »

14 -     CASH DU RIB

A l’âge de 10 ans, ce fils de Ready Cash a probablement réalisé la meilleure performance de sa carrière dans le Prix Jean-Luc Lagardère (Gr.2), le 17 août dernier. Les données changent et il devra rendre 50 mètres cette fois. Quatrième ou cinquième, au mieux.

JEAN-LOÏC CLAUDE DERSOIR, ENTRAÎNEUR :

« Cash du Rib (14) est toujours en grande forme malgré son âge avancé. Sa dernière course à Enghien est très bonne. C’est un excellent droitier, mais il doit rendre 50 mètres dans ce Quinté+, raison pour laquelle il restera ferré. Il sera plus compétitif à Toulouse à la fin du mois. »

15 -     CE BELLO ROMAIN

Ce hongre de 10 ans n’a pu signer le doublé dans le Kymi Grand Prix, le 18 juin dernier à Kouvola (Finlande). Absent depuis, il profite de ce rendez-vous pour effectuer sa rentrée. Aux 50 mètres, sa tâche s’annonce extrêmement difficile.

SYLVAIN GÉRARD DUPONT, ENTRAÎNEUR :

« Après la contre-performance de Ce Bello Romain (15) dans le Kimy Grand Prix, les examens médicaux n’ont rien révélé. Il a donc pris du repos avant d’aller à la mer. Il a repris le travail depuis un petit moment. Mercredi, sa tâche est trop compliquée aux 50 mètres. Il aura un programme intéressant dans les grands prix provinciaux. »

16 -     ETOILE DE BRUYERE

Cette jument talentueuse est parvenue à se hisser sur le podium des trois dernières éditions du Prix de Cornulier (Gr.1). Hors du coup à l’attelé, elle tâchera simplement de boucler un parcours propre au second plan. On raye.

CHARLES DREUX, ENTRAÎNEUR :

« Etoile de Bruyère (16) a eu droit à un petit break cet été. Elle est plus confirmée sous la selle. Elle va avoir besoin de courir. Vous pouvez l’écarter. »