Pronostic quinté gratuit du 10/09/2022

VINCENNES - Prix d'Eaubonne (ATTELE - Autostart - 2100m | R1 - C3)


Abonnement mensuel à 70.000 FCFA/ 107 Euro

Pronostic Premium en 3 chevaux (Couplés/Jumelés/Trio) et 6 chevaux (Quarté/Quinté+). L'indice de rentabilité des pronostics à 100%.
Presque tous les jours nous faisons des Heureux gagnants. Contacter notre service clientèle pour tout besoin abonnement au 0022676149355 (Appel/SMS/WhatsApp). Pas de regrêt !

Contact du service clientèle: 0022676149355 (Appel/SMS/WhatsApp)
INFORMATIONS SUR LE QUINTE DU JOUR

1 -     ENZO SLIPPER

Ce fils de Rieussec a montré ses limites et aligne les échecs sur les hippodromes du Nord. Cela dit, il possède quelques références sur la grande piste de Vincennes et ce numéro un lui permettra de « raser les murs ». En cas de défaillances.

FRANCK OUVRIE, DRIVER :

« Enzo Slipper (1) a du mal à retrouver son bon niveau. Ses dernières courses sont en demi-teinte. Nous avons le numéro idéal et le lot s’est creusé. Sur une ancienne valeur, il a les moyens de se placer. Il aura tout de même besoin de faire mieux que récemment pour espérer briller. »

2 -     DESTIN DE STAR

Inexistant depuis le début de l’année, ce fils de Love You vient d’afficher un regain de forme à La Capelle. Néanmoins, il a toujours échoué à Vincennes et les parcours de vitesse n’ont jamais été sa tasse de thé. Pas évident.

GABRIELE GELORMINI, DRIVER :

« Destin de Star (2) vient de refaire parler de lui à La Capelle. Il semble retrouver la forme. Nous avons hérité d’un bon numéro. Avec une course favorable, il peut accrocher une place en bout de combinaison du Quinté+. Il ne faut pas le négliger. »

3 -     EQUIN D'AVRIL

S’il se montre bien plus tranchant sous la selle, cet ex-pensionnaire d’Olivier Boudou n’est absolument pas dénué de moyens à l’attelé. Il manque toutefois de vitesse et restera ferré ce samedi. Pour une autre fois.

BENJAMIN ROCHARD, DRIVER :

« Nous tentons le coup à Vincennes avec Equin d’Avril (3) car l’engagement est favorable. Nous avons été chanceux au tirage au sort des places derrière l’autostart. Il n’a pas de marge et fera de son mieux. S’il venait à prendre une petite place, il aurait rempli son contrat. »

4 -     FANAL DU GARDEN

Malchanceux dans l’événement du 2 septembre, ce pensionnaire de Laurent-Michel David doit être jugé sur ses deux bonnes prestations précédentes. Il affiche un zéro pointé sur la grande piste de Vincennes, mais le lot est théoriquement à sa portée. A retenir.

LAURENT-MICHEL DAVID, ENTRAÎNEUR ET DRIVER :

« En dernier lieu, Fanal du Garden (4) a pris peur du cheval au galop devant lui, ce qui explique sa disqualification. Il reste délicat et ne doit subir aucune contrariété pendant le parcours. Mais je suis sûr de sa forme et il affronte un lot à sa portée. Sage et appliqué, il a le droit de viser le podium. »

5 -     ELGINO

Entraîné dans le Sud-Est par Jean-Marie Roubaud, ce hongre effectue ses grands débuts à Vincennes à l’âge de 8 ans. Titulaire de cinq succès depuis le début de l’année, il aborde cet objectif en parfaite condition physique. Lauréat en puissance.

STEVE STEFANO, REPRÉSENTANT DE L’ENTRAÎNEUR :

« Elgino (5) est en grande forme et découvre des conditions de course favorables. Il se montre parfois nonchalant pendant le parcours. Tout sera donc une question de motivation ! Comme la dernière fois, il portera des œillères plates, un artifice avec lequel il a souvent brillé. Tous les paramètres lui sont favorables. Il détient une belle chance de podium. »

6 -     FLANDRE

Récente dauphine de Give Me Cash à Cagnes-sur-Mer, cette attentiste n’aura pas les 6 ans sur sa route cette fois. Performante sur les parcours de vitesse, elle découvre ici une tâche largement à sa portée. Sauf incident, elle ne sortira pas des cinq premiers.

ROMAIN DERIEUX, ENTRAÎNEUR ET DRIVER :

« Flandre (6) est une jument très régulière. Elle est absente depuis le 8 août, mais court bien avec de la fraîcheur. Ce numéro est un peu à l’extérieur à mon goût car elle manque de vitesse en partant. Avec une bonne course, elle doit tout de même lutter pour les places. »

7 -     FOSSOYEUR

Décevant la saison dernière, ce fils de Quito Kébir a retrouvé une seconde jeunesse depuis qu’il se produit dans le Sud-Est. Il a brillé sur la grande piste par le passé et se présentera totalement déferré pour l’occasion. Candidat au podium.

MICHAËL IZZO, ENTRAÎNEUR ET DRIVER :

« Nous profitons de la forme de Fossoyeur (7) pour le présenter dans cette épreuve. J’aurais préféré un meilleur numéro derrière l’autostart, mais nous ferons avec. Ce sera une question de déroulement de course, car il aime courir caché. Nous le présenterons déferré des quatre pieds pour mettre tous les atouts de notre côté. »

8 -     ENERISE FLASH

Réclamée en début d’année par Stéphane Michel, cette brave jument donne toujours le meilleur d’elle-même, sans disposer d’une once de marge. Lauréate sur ce parcours en début d’année, à un niveau moindre, elle peut briguer la cinquième place.

ANAÏS MICHEL, REPRÉSENTANTE DE L’ENTRAÎNEUR :

« Enerise Flash (8) était en chaleur lors de sa récente cinquième place à Vincennes, c’est pourquoi elle ne s’est pas livrée. Elle n’est désormais plus sous l’influence de son sexe. Le lot est plus relevé sur le papier cette fois. Je lui voyais une petite chance avant qu’elle ne tire le numéro 8 derrière l’autostart. Ce numéro annihile une grande partie de ses chances. »

9 -     FAKIR DE GESVRES

Ce sujet intermittent dispute ici la centième course de sa carrière. Depuis son succès du 19 décembre 2021 à une cote astronomique, il ne cesse de décevoir, aussi bien en province qu’en région parisienne. Mal placé derrière la voiture, il aura fort à faire.

JEAN-CHARLES PITON, DRIVER :

« Fakir de Gesvres (9) a toujours de beaux restes. En dépit d’un classement peu flatteur, il n’a pas démérité lors de sa dernière sortie. Avec un numéro côté corde, nous aurions pu jouer les trouble-fête pour une petite place. Avec cette position tout à l’extérieur, sa tâche est beaucoup plus compliquée. »

10 -     FIROS

Bien plus confirmé au trot monté, ce représentant d’Alain Roussel n’a plus fini sur le podium à l’attelé depuis trois ans. Compte tenu de son aptitude aux parcours de vitesse et de la qualité d’ensemble du lot, il n’est tout de même pas hors du coup.

ALAIN ROUSSEL, ENTRAÎNEUR :

« Firos (10) avait volontairement repris de la fraîcheur après son voyage à Feurs du 24 juillet. Il a signé une bonne semi-rentrée à Laval, dans un lot très bien composé. J’ai hâte de le revoir à l’attelé, d’autant que je peux me permettre de le déferrer des quatre pieds. Le numéro en seconde ligne est favorable. Je le pense capable de finir dans les cinq premiers. »

11 -     FIGARO GEMA

Auteur d’un superbe été, ce fils de Roc Meslois n’a pu bénéficier d’un parcours favorable le jour de son retour à Vincennes, le 2 septembre. Il affronte des chevaux bien plus riches, mais a le potentiel suffisant pour rivaliser. A ne surtout pas oublier à l’heure du choix.

MATTHIEU VARIN, ENTRAÎNEUR :

« Figaro Gema (11) ne m’a pas déçu le 2 septembre. Je connaissais notre sort quand je l’ai vu progresser le nez au vent. Il doit impérativement courir caché pour donner sa pleine mesure. Ce numéro est donc assez favorable, compte tenu de sa tactique de course. Mon cheval est resté en belle forme. Je lui vois une belle chance pour les places. »

12 -     GIANT SHADOW

En six incursions dans l’Hexagone, ce hongre de 9 ans n’a jamais goûté aux joies du podium. Néanmoins, il n’a pas démérité lors de sa réapparition et son entourage s’est attaché les services de Yoann Lebourgeois. Méfiance de rigueur.

BJÖRN GOOP, ENTRAÎNEUR :

« Après une longue interruption de carrière, Giant Shadow (12) s’est honorablement comporté le jour de sa rentrée, le 2 septembre. Je retrouve de bonnes sensations avec lui, mais il risque d’être un peu juste pour samedi. J’estime qu’il lui faudra un ou deux parcours avant d’être à son niveau. Nos ambitions sont encore limitées. »

13 -     ZANTE LASER

Lorsqu’elle est bien disposée, cette protégée de Fabrice Souloy est capable de signer de grandes performances, notamment sur les parcours de vitesse. Honorable troisième pour sa semi-rentrée à Enghien, elle retrouve le temple du trot avec quelques ambitions.

L’AVIS DU REPORTER :

« Zante Laser (13) retrouve un parcours de vitesse qu’elle apprécie. Elle n’a plus été revue depuis début août et aborde cette épreuve avec de la fraîcheur. Présentée ainsi, elle réalise souvent de belles choses. Avec un déroulement de course fluide, elle devrait lutter pour le podium. »